Skip to content

Les cycles de 7 ans

15 décembre 2019

Cycle des 7 ans

Catégorie(s):

Mon article anniversaire: Ce vendredi 13 décembre, je bouclais 6 cycles de 7 ans!

Á 42 ans, Me voici repartie pour un nouveau cycle. 🙂

J’ai découvert il y a quelques années que mon parcours suivait étrangement bien ces périodes de 7 ans.

Je ne connais pas grand chose en astrologie et le but ici n’est pas de vous donner l’origine symbolique du nombre 7 et ses différentes références. (Voir sources à la fin de l’article)

L’idée est plus d’analyser le principe de répétition en boucle d’un schéma sur plusieurs années, avec des projets différents (perso ou pros) en fonction des différentes périodes de la vie.

Voici comment je résume le cheminement des 7 années:

 

 

Comme vous le voyez dans l’illustration, je n’utilise pas de boucle lisse ou de pic (montée et descente équivalente) car il y a d’office beaucoup de soubresauts et une évolution générale entre le départ et l’arrivée du cycle de 7 ans.

En voici mon exemple (en résumé) avec ses différents cycles

Les deux premiers cycles sont à la fois évidents et trop loin que pour avoir des souvenirs marquants d’impulsions :

0-7 ans : Naissance et premières années de la vie

7-14 ans : On dit que 7 ans est l’âge de la raison. C’est à cette étape que l’on débute la lecture et commence ainsi à raisonner logiquement. C’est aussi à ce moment que l’on prend réellement conscience des autres.

La mise en place avant mes 14 ans est aussi évidente : Les débuts de la puberté et de l’adolescence avec leurs perturbations.

14-21 ans : L’adolescence

Impulsion : A juste 14 ans, je rejoins la communauté des femmes « fécondables », HOURRA!!! Merci la vie! 🙄

J’entre en fonçant dans la vie d’adolescente, avec un certain détachement familial et un premier grand amour qui dure presque toute cette période.

Mise en place avant mes 21 ans : ma première grande déception amoureuse et beaucoup de questionnements sur la construction de vie d’adulte.

21-28 ans : Expériences et découvertes

Impulsion : Peu après mes 21 ans, j’acquiers mon indépendance financière par rapport à mes parents. Étape qui me tenait à coeur, je l’accueille comme une liberté de prouver de quoi je suis capable par moi-même.

S’en suit une période d’expériences professionnelles et de voyages, mais aussi de reconversion avec la reprise des études de stylisme à 24 ans.

Tout cela avec pas mal de rencontres amoureuses (dont le père de mes enfants) et beaucoup d’idéalisme!

Mise en place avant mes 28 ans  : Je termine mes études de stylisme en juin 2005 à 27ans 1/2, et je suis alors enceinte de 3 mois.

28-35 ans: Construction d’une vie de famille et recherche de stabilité

Impulsion : La naissance de mon premier enfant 3 semaines après mes 28 ans.

C’est une période stable professionnellement, avec un emploi comme styliste pour une marque belge. Un brin de stabilité qui permet l’achat d’une maison et de se concentrer sur la famille avec l’arrivée d’un deuxième enfant.

Mais c’est aussi une période de crise et de coups durs: essayer et réessayer de tenir une vie de couple qui ne tient pas facilement la route, deuil de la famille unie et idéalisée, reconstruction sur de mauvaises bases…

Tout en ayant un très bon job, je ressens déjà l’envie d’autre chose et d’aller plus loin…

Mise en place avant mes 35 ans :  En plus de mon couple, mon employeur ne tient plus la route non plus: faillite en février 2012, perte de mon job et tous ses avantages. Emploi retrouvé sur le tas, suivi d’une deuxième faillite de ce nouvel employeur. 😡

Je passerai par des contrats d’interim pour arriver à ne plus jamais signer de contrat d’employée à partir de mes 35 ans.

35-42 ans: Construction d’une vie en célibataire et de développement de mes projets professionnels en tant qu’indépendante

Impulsion : Deux semaines après mes 35 ans, nous annonçons notre séparation à nos amis en plein réveillon du Nouvel An.

D’un commun accord, le père de mes enfants et moi décidons d’arrêter les frais et de nous libérer du poids de devoir mener une vie « d’amoureux » qui ne colle plus, tout en redémarrant une relation de co-parents soudés et attentifs au bien-être de nos enfants.

La vie d’indépendante me réserve des passages compliqués faits d’expériences, d’échecs, d’angoisses, de succès :), de rencontres,…

Mais c’est aussi une période de moments intenses de voyages et découvertes avec mes enfants à une période où ils sont encore curieux de tout et suffisamment grands pour me suivre dans mes aventures.

Mise en place avant mes 42 ans : J’ai perdu mon activité principale rémunératrice (client fixe équivalent mi-temps); ce qui a provoqué une grande remise en question. Car j’ai décidé ne plus foncer naïvement tête baissée, de prendre le temps de réfléchir à ce que je voulais vraiment. Je me suis recentrée sur l’essentiel, en accord avec mes valeurs et la façon dont je vois la vie.
Sport, alimentation, pensées positives et bien-être… Pour pouvoir faire les meilleurs choix possibles dans l’avancement de mes projets et gravir des sommets!

Une impulsion à venir? Peut-être, mais je le garde pour moi 😉 et je laisse venir 2020 avec son lot de surprises, de joies et d ‘épanouissements…

Á quoi ça sert?

Toutes les personnes ne vont pas se retrouver dans les cycles de 7 ans et que l’on suive ces cycles-là ou d’autres cycles ne changent pas grand chose. Mais s’y intéresser, c’est rechercher un peu plus qui nous sommes. Cela nous permet d’accepter les hauts et les bas et de comprendre si nous restons bloqués dans une courbe à un point qui ne nous convient pas.

De plus, il semble que les cycles de nos proches peuvent nous influencer dans un sens ou dans un autre. Les débuts et fins de période de 7 ans peuvent être décalés dans l’âge, en fonction des cycles des personnes avec qui on évolue.
Un peu comme l’adage qui dit que « Nous sommes la moyenne des 5 personnes qui nous entourent ». Nous finissons par ressembler aux personnes que nous côtoyons le plus.

Enfin, Il y a un petit problème avec les sources qu’on trouve sur le net, c’est que la plupart des schémas qui retracent les périodes de 7 ans s’arrêtent à 70 ans (voir illustration ci-dessous) avec 35 ans comme point culminant du cycle total et ensuite l’hémicycle décroissant…
Cela me parait erroné. Car pour moi, la vrai vie ne fait que commencer maintenant. La sensation de vivre pleinement, avec tout un acquis, tout un univers construit et libérée d’un tas de freins.

42 ans doit être l’âge au top, l’âge parfait! 😉

En tous cas, je ne me suis jamais sentie aussi bien, avec cette sensation de liberté et de « tout est possible ». Vivant en accord avec mes valeurs, je me sens en pleine forme physique et mentale. Et je compte le rester jusque 84 ans au moins…

Vous avez un doute là-dessus? On en parle quand vous voulez 😉

Sources:

https://www.arkhe-editions.com/https://mamevoy.pagesperso-orange.fr/astrologie/CSSEAN.HTM

https://astraum.wordpress.com/2016/05/19/le-cycle-de-7-ans-decortique/

http://akali-astro.com/facteur-age/

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll To Top